Jules Verne, élève à Saint Stanislas

« Pierre, son père, et sa mère, Sophie Alliotte de la Fuye, rencontrent Monsieur Litoust pour une inscription comme demi-pensionnaire. La date exacte de son entrée est difficile à préciser, peut-être en Octobre 1896 en classe de huitième. Ce qui est sûr par contre, c’est sa présence à Saint Stanislas comme élève, d’octobre 1837 à août

Lire la suite

De la pension Orillard à Saint Stanislas

Face aux possibilités limitées d’un enseignement catholique, le conseil épiscopal décide en Janvier 1829 de » « créer une pension dirigée par des ecclésiastiques pour des enfants de milieu aisé où chacun recevrait une instruction élémentaire très solide et serait sérieusement préparé aux études classiques« .

Lire la suite